Qu’est-ce que le « dialogue social » ?

Afin de trouver des accords bénéfiques entre les employés, les entreprises et l’Etat, un système de dialogue a été mis en place. Le dialogue social englobe toutes formes de négociation, de partage d’information, et des séances de consultances entre les acteurs. Ces séances de discussions ont pour but de combler les intérêts communs de chaque acteur, mais aussi d’améliorer le développement économique et social d’un pays.

 Les acteurs du dialogue social

Chaque entité dans le domaine du travail joue un rôle important. En premier lieu, l’Etat est l’acteur incontournable du système. Il est chargé de récolter les informations fournis par les autres acteurs afin d’installer un climat économique stable dans l’intérêt de tous. Le BIT quant à lui aide les Etats membres dans la mise en place d’un cadre légal pour les diverses institutions du pays. Il aide aussi à promouvoir ce système révolutionnaire dans certains Etats qui ne sont pas encore convaincus. Les entreprises et les employés sont tenus de fournir des informations précises pour aider les autres acteurs dans leur objectif commun. Il se peut qu’une entreprise sera chargée d’organiser les réunions.

Les objectifs du dialogue social

Le dialogue social a pour but de développer un monde de travail où chaque entreprise est libre d’agir d’une manière efficace et légal, sans représailles. Ainsi pour s’épanouir, chaque acteur doit développer le sentiment d’appartenance et la loyauté des employés, instaurer des conditions de travail pour les salariés mais aussi d’ajuster les rémunérations en fonction des efforts de chacun. Le dialogue social a aussi pour but de résoudre différents problèmes rencontrés par chaque entité au sein de leur activité. À la fin dudit dialogue, un accord sera conclu entre les participants. Cet accord sera signé et doit répondre aux attentes de chacun.

Les conditions requises pour un dialogue social réussi

Pour les entreprises et les institutions d’employés participants, il faut que leur représentant soit une personne indépendante. Cette dernière doit être capable de prendre des décisions librement et possède les qualités techniques afin de fournir les informations utiles et pertinentes. Elle va prendre les mesures nécessaires pour mettre en place une bonne entente pour réussir le dialogue social. Chaque participant devrait faire preuve d’engagement lors des dialogues sociaux afin de résoudre les problèmes. Toutes les séances de dialogues sociaux devraient se dérouler dans le respect des droits fondamentaux de chaque institution, la liberté d’expression. Les entreprises et les autres participants doivent aussi bénéficier d’un soutien approprié venant de l’Etat ou du BIT.

Pourquoi suivre une formation professionnelle ?
Le rôle des instances représentatives du personnel