Comment gérer les risques psychosociaux ?

Les risques psychosociaux désignent l’ensemble des risques liés à la santé physique, sociale et mentale. En général, ceux-ci ont un rapport direct sur les conditions de travail et les facteurs relationnels organisationnels et impactant sur le trouble psychosocial ainsi que le fonctionnement mental. Sur ce, il s’avère plus judicieux de comprendre comment bien les gérer.

Types et facteurs de risques psychosociaux

En premier lieu, les risques psychosociaux ou risques professionnels peuvent se présenter sous forme de stress résultant du sentiment d’incapacité d’atteindre les exigences requises ou de violence interne exercée par les collaborateurs ou de la violence externe commise par les tierces à l’encontre des travailleurs, voire sous forme de syndrome d’épuisement au travail. En second lieu, les facteurs de risques psychosociaux peuvent provenir des impératifs professionnels ou de la difficulté de dissimuler les émotions en milieu professionnel ou du manque d’autonomie au travail ou des conflits de valeur ou de la pression temporelle, voire sur les conditions de travail.

En effet, les impératifs professionnels se caractérisent souvent par l’intensité des horaires ou les interruptions quotidiennes ou l’intensité des obligations professionnelles ou le manque de transparence des délais et objectifs au travail. En revanche, les impératifs émotionnels se caractérisent par la difficulté de dissimuler les émotions réelles ou par la difficulté des relations avec les différents intervenants ou par la violence physique ou orale. Le manque d’autonomie se manifeste par la faiblesse des marges de manœuvre ou par le manque d’exploitation du potentiel du collaborateur ou par les contraintes relatives au rythme de travail. Les conflits de valeur se traduisent par l’impossibilité de faire des échanges entre collaborateurs ou des échanges de méthodes et objectifs poursuivis par l’entreprise. L’insécurité de la situation professionnelle se manifeste par le retard de règlement des salaires ou par la modification de qualification ou poste sans y être averti au préalable ou par la précarité du contrat de travail, voire par l’insécurité socio-économique… Pour en savoir davantage, veuillez suivre ce lien www.secusante.fr.

Enjeux des risques psychosociaux en milieu professionnel

Le fait de s’exposer à ces différentes situations défavorables aura des impacts négatifs sur la santé et sur l’entreprise en général.

En effet, sur le plan sanitaire, tous les facteurs de risques du travail peuvent constituer un mal-être ou une conduite addictive, voire une souffrance au travail à l’encontre du travailleur. Par conséquent, la dégradation de la santé physique et mentale du travailleur peut constituer des maladies cardiovasculaires ou des TMS ou de l’aggravation de certaines maladies chroniques ou de trouble anxieux ou d’un état de SPT ou autre forme de trouble de la santé mentale. Par contre, au niveau de l’entreprise, celui-ci peut impacter sur la productivité en entreprise, accroître le nombre de l’absentéisme, favorise les accidents ou incidents de travail, augmente le taux de rotation du personnel, dégrade le climat social, favorise le non-respect des horaires de travail et les exigences de qualité, nuit à l’image et à la réputation de l’entreprise.

Conseil pour gérer les risques psychosociaux

La prévention du risque psychosocial nécessite tout d’abord à faire un diagnostic global et particulier des risques, basés sur une analyse ergonomique et une analyse psychosociale,  avant de lutter les facteurs réels identifiés pour éviter que ceux se traduisent en pathologie ou en inefficacité en entreprise. Ensuite, il faut dissocier le stress aigu du stress chronique qui présente des effets différents sur la santé. Par la suite, la solution de gestion peut se trouver dans le cadre du management et organisation même de l’entreprise. De plus, en France, le Code du travail encourage l’employeur à prendre des mesures appropriées pour garantir la santé et sécurité du personnel. En effet, ces mesures consistent en la mise en place de moyens et organisation appropriés, en des actions de formation et information et en celles de prévention des risques professionnels.

Qu’est-ce que le PPSPS ?
Arrêts maladies : faire appel à un spécialiste des contrôles